Accoucher sans ressentir de douleur est le rêve de toute femme enceinte. Mettre au monde son enfant, notamment quand c’est un premier bébé, peut causer du stress et inquiéter la future maman. La douleur causée par les contractions est une des principales appréhensions pendant la grossesse.

La douleur, comment l’apprivoiser ?

De nos jours, nous fuyons la douleur. Au moindre petit bobo, nous prenons un médicament pour le faire disparaître.

Il est important de prendre conscience que la douleur ressentie pendant le travail est une douleur bénéfique. Aimeriez-vous accoucher en plein milieu d’un restaurant ? Ou dans le bus ? Cela pourrait être le cas si nous n’étions pas informées par notre corps que bébé va bientôt arriver. Ce signal d’alarme nous averti qu’il est temps de se rendre à la maternité ou d’appeler sa sage-femme.

Un bon moyen pour l’apprivoiser est aussi de se rappeler qu’elle est utile. En effet, elle vient de la contraction des muscles de l’utérus et de la pression exercée par la tête de bébé, ce qui veut dire que la rencontre avec lui ne va pas tarder !

En évitant de penser « j’ai mal ! »  mais plutôt « mon bébé sera bientôt dans mes bras » la douleur est lieux tolérée lors de l’accouchement ou avant la pose de la péridurale.

Les méthodes de gestion de la douleur.

Lors d’une rencontre d’informations faite par Emmanuelle, consultante en périnatalité (ou doula à Bordeaux) , vous allez apprendre plusieurs trucs et astuces pour gérer au mieux la douleur lors du travail.

Il en existe beaucoup mais il n’est pas nécessaire de tous les faire. Le principal est d’en choisir quelques-uns, vos préférés et de les mettre en pratique le jour J.

Certaines méthodes sont très simples et la future maman va les faire sans y penser : une bonne respiration, de la détente, prendre un bain chaud. Le papa ou la personne accompagnante peut également pratiquer un massage non douloureux sur des zones spécifiques du corps, ou encore la faire rire et la soutenir via des paroles d’encouragement ou des regards.

D’autres demandent un peu plus de pratique et parfois du matériel. Il est possible de faire des positions sur un ballon, de stimuler des points d’acupression ou encore de se suspendre.

De nos jours, la future maman a la possibilité de choisir un moyen médical pour soulager les douleurs des contractions ou encore de glaner des conseils dans les livres ou sur internet. La prise de médicaments anti-douleurs ou le choix de la péridurale est une question très personnelle. Cependant le travail peut commencer bien avant et ces méthodes présentées lors des rencontres sont un bon moyen de gérer la douleur et de se préparer à donner naissance à son enfant.

Vous souhaitez des informations ou prendre rendez-vous avec Emmanuelle, doula Bordeaux ? Contactez la au 06.25.29.44.77 ou emmanuelle@laboitedelait.fr